ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent
Numéro Standard
+33 (0)3 84 98 20 20
Présentation de l'HNFC
L'historiqueL'historiqueLes chiffres clésLes chiffres clés
Projet & organigrammeProjet & organigrammeL'HNFC recruteL'HNFC recrute
Qualité / Relations usagers
Indicateurs qualitéIndicateurs qualitéSatisfactionSatisfaction
Certification & évaluationCertification & évaluationRelations usagersRelations usagers
Accueil  >  IFMS  >  Devenir infirmier·ère  >  Le métier d'infirmier·ère
 
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte


Définition du métier d'infirmier·ère

L’infirmier a pour mission d’évaluer l’état de santé d’une personne et d’analyser les situations de soins, concevoir et définir des projets de soins personnalisés, planifier des soins, les prodiguer et les évaluer, mettre en œuvre des traitements.

L'infirmier réalise des soins destinés à protéger, maintenir, restaurer la santé ou l’autonomie de la personne : prévention et éducation à la santé, soins de nature préventive, curative ou palliative

  • préparation et distribution de médicaments,
  • soins de nature technique (pansements, prélèvements, glycémies capillaires, injections…)
  • soins de confort et d’hygiène
  • soins relationnels…

 

Il agit soit à son initiative, soit selon les prescriptions du médecin. Il participe à la rédaction et la mise à jour du dossier du patient, ainsi qu'à l'information et à l'accompagnement du patient et de son entourage. Il participe à la formation de ses pairs.
 

Activités principales de l'infirmier

  • Observation et recueil de données cliniques
  • Soins de confort et de bien-être
  • Information et éducation de la personne, de son entourage et d’un groupe de personnes
  • Surveillance de l’évolution de l’état de santé des personnes
  • Soins et activités à visée diagnostique ou thérapeutique
  • Coordination et organisation des activités et des soins
  • Contrôle et gestion des matériels, dispositifs médicaux et produits
  • Formation et information de nouveaux personnels et stagiaires
  • Veille professionnelle et recherche

 

Relations professionnelles

Il travaille en étroite relation avec le corps médical, collabore avec les aides-soignants et l’ensemble des professionnels qui interviennent dans la prise en soin des patients. Il transmet par écrit ou par oral les informations relatives aux patients pour garantir le suivi des malades, dans les meilleures conditions.
 

Lieux d’exercice professionnel de santé

Le métier d'infirmier est extrêmement diversifié, et les lieux d’exercice sont très variés : domicile, EHPAD, centre hospitalier public ou privé, psychiatrie, milieu carcéral, milieu scolaire, entreprise, missions humanitaires, service de santé des armées, etc.
 

Profession inscrite à un Ordre Professionnel

Les infirmiers sont inscrits à l’Ordre infirmier et s’engagent à en respecter le code de déontologie.
 

Passerelles et évolutions professionnelles

Spécialisations : Diplôme d’Etat de puériculteur, Diplôme d’Etat d’infirmier de bloc opératoire (IBODE). Spécialisations donnant accès à un grade Master 2 : Diplôme d’Etat d’infirmier anesthésiste (IADE), Diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée (IPA).

Evolution vers des missions managériales et/ou pédagogiques : Diplôme d’Etat cadre de santé pour exercice en structure ou en institut de formation.

Passerelles possible vers les autres professions médicales et paramédicales après présentation d’un dossier auprès d’un jury ou d’une commission spécifique. Ces passerelles sont en cours de développement, du fait de la réingénierie de plusieurs diplômes.

Poursuite d’études possible en Master et Doctorat : les trois années d’études confèrent, en plus du Diplôme d’Etat d’infirmier, un grade de licence. Chaque université établit ses critères d’accès et de validations des acquis pour une entrée en Master

Top